Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 20:05
"faites comme je dis, mais surtout pas comme je fais"

"faites comme je dis, mais surtout pas comme je fais"

La suite vous la connaissez... "Puissant ou Misérable"

Soléa illustre parfaitement cette morale littéraire, en la faisant doctrine de la Direction;

Un Chef d'équipe des IF est actuellement poursuivi pour avoir commis l'irréparable !

En effet, suite à une inondation, avec ses hommes, il est intervenu pour évacuer de l'eau dans une sous station, en novembre dernier. Incident du à un acte de malveillance, avec dépôt de plainte.

Ce matin notre Bien Aimée Direction lui demandait cordialement en le menaçant du pire, de s'expliquer à ce sujet.

Le pauvre, avait pourtant fait ce qu'il fallait pour démontrer son dévouement à Soléa, mai ici, à Soléa rien n'est comme ailleurs !

Alors qu'il suait à pomper le liquide, (le jour du sinistre) qui s'était répandu suite à un incident externe, accompagné de son plus proche hiérarchique, qui lui même était à la manœuvre muni d'une raclette(comme on en utilise pour les piscines) et par après de Monsieur le Président du CHSCT, on souhaite aujourd'hui le sanctionner pour incompétence.

La mauvaise évaluation des risques encourus, le manque d’initiatives, étaient les maitres mots de notre bienaimée Direction...

Si vous nous suivez bien, vous comprenez, tout comme nous que les plus Hauts Responsable de l'Unité Installations Fixes étaient sur place et le petit chef d'équipe doit lui seul répondre de griefs qui ne sont que fantasmes, destinés à le miner moralement, qui plus est plus de 30 jours après l'évènement.

La CFTC qui l’assistait pleure déjà de rire, face à cette mise en scène des plus grotesques.

Destinée à massacrer moralement un homme déjà durement éprouvé par des fait similaires du temps de FK, la CFTC ne restera pas inerte.

A suivre...

Selon que vous serez...

Partager cet article

Repost 0
Published by Votre très dévoué informateur syndical !
commenter cet article

commentaires