Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 20:56
"si nous avions un service juridique à Soléa, ça finirait par se savoir"

"si nous avions un service juridique à Soléa, ça finirait par se savoir"

Encore un livre que visiblement la Direction n'a encore jamais ouvert...

L'article 54 de ce bel ouvrage défini que "Le conseil de discipline est convoqué par le directeur du réseau qui en fixe l'ordre du jour. Il est réuni au jour indiqué dans la convocation et dans le cas de suspension de service, 6 jours au plus tard après la date de mise en suspension de l'agent".

N'étant jamais avare de fantaisies, notre Bien Aimée Direction, elle suspend un agent fautif(selon elle), le 7 janvier pour le convoquer devant un conseil de discipline le 13 février, 38 jours après.

Il ne faut pas être titulaire d'une maîtrise en mathématiques pour se rendre compte qu'un truc ne va pas !

Si il n'y a pas d'euros pour les nao, on peut au moins être certain que pour les grosses fautes d'ordre juridique, là l'argent coule à flot.

L’irrespect des procédures, n'est il pas une faute grave, pouvant mener au licenciement, comme on peut le lire sur les envois que reçoivent les salariés de Soléa ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Votre très dévoué informateur syndical !
commenter cet article

commentaires