Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 11:15
Dans la droite ligne du tract préélectorale du 7 janvier dernier...

Dans la droite ligne du tract préélectorale du 7 janvier dernier...

Non, vous ne rêvez pas, ils s'auto-congratulent de leur bilan triennal...  
Bonne gestion du CE, nouvelle camionnette, hausse des primes, chèques cadeau en compensation des cartes de circulation, hausse de la valeur du point 100, la mise en place de nouvelles machines à café.
Ils oublient en passant de s'attribuer l'invention de la machine à vapeur, les progrès de la médecine et l'évolution de la société qu'à engendré Internet...

 

Plus sérieusement, qui à Soléa peut se dire satisfait ces dernières années des ses conditions de travail ou de la hausse de son maigre salaire ? 

La CFTC souhaite revenir sur les points évoqués par le congloméra CAT-CGT.

Pour ce qui est de la bonne gestion du CE, le secrétaire actuel, jadis démissionnaire manie la communication comme un vrai homme politique. L'enfumage des électeurs est un art dont la pratique se bonifie avec le temps.

-Petit retour en arrière : ce Monsieur a courageusement abandonné son poste durant la précédente mandature, laissant alors notre CE en situation de quasi faillite. 
Les élus CFTC avec ceux des autres OS avaient eu la lourde tache de renflouer les caisses, sans le fuyard.

-La nouvelle camionnette, à été achetée avec l'argent du CE, donc celui des salariés. La CFTC estime que l'achat de 2 camionnettes d'occasion avec un faible kilométrage aurait été bien plus utile, si l'on considère la forte demande de location.

- Les chèques cadeaux en remplacement des cartes de circulation. Allez expliquer à un salarié père de famille avec 2, ou 3 enfants qui doit payer les cartes de ses enfants, qu'il s'enrichi grâce à cette mesure... La CFTC estime que les cartes de circulations doivent rester gratuites pour les actifs et leurs famille. Les retraités ne paient RIEN ! Merci la cgt. 

-La hausse du point 100. Une fortune, avec une hausse de 0,05 cts pour la 2ème année consécutive. La CFTC juge qu'un syndicat digne de ce nom, n'est pas mandaté pour porter sa signature, sur un accord qui ne garanti pas le maintien du pouvoir d'achat des salariés. De plus il faut savoir que cette augmentation était déjà budgétée aurait été payée même sans signature des OS. Donc les signataires avaient simplement l'intention de se faire bien voir pour diverses raisons, reniant les mandats confiés par les salariés.

-La mise en place des nouvelles machines à café ! L'ancien prestataire choisi par tous les membres du CE, respectait son contrat les deux premières années. Quand la cgt est revenue aux affaires, plus personne ne s'est occupé de la relation avec ce dernier. Préférant dénoncer le contrat conclu avec une TPE régionale, ils ont choisi un autre prestataire le 13 mai 2016. Cela s'est fait en catimini, sans en avertir les autres membres du CE. Le changement de prestataire n'a été révélé au CE qu'en fin d'année, mettant le comité devant le fait accompli. La manoeuvre semble légale, mais cependant très très floue ! 

La CFTC se demande pourquoi notre ami le secrétaire sortant a voulu cacher sa négociation durant plus de 6 mois ? Pas de mise en concurrence, ni d'appel d'offre, étrange façon de faire. Sans plus d'information que la présentation au CE, chaque salarié peut légitimement s'interroger sur ce qui aurait pu fluidifier la transaction...

-Pour ce qui est du ralliement de la cat à la cgt. Comme le dit le proverbe  : qui se ressemble s'assemble ! 


 

La CFTC suggère ce titre pour le prochain tract CAT-CGT Soléa...

Partager cet article

Repost 0
Published by Votre très dévoué informateur syndical !
commenter cet article

commentaires